formations d’apiculture en Occitanie

L’apiculture est accessible au plus grand nombre. Car il faut assez peu de place et de matériel pour débuter l’élevage des abeilles. Mais afin de devenir un apiculteur capable d’assurer sa sécurité, celle de son entourage et le bien-être de ses abeilles, il est nécessaire d’apprendre les fondamentaux théoriques, puis de passer par la pratique. Les concepts théoriques sont importants pour comprendre le fonctionnement d’une colonie d’abeilles et ainsi respecter leur cycle de vie. Il est possible d’apprendre dans des livres et des cours en ligne. Puis vient le passage à la pratique qui doit se faire au sein d’un rucher école ou avec un apiculteur expérimenté. Que vous viviez en ville – comme à Toulouse, Montpellier ou Nîmes ou que vous habitiez à la campagne, vous trouverez à proximité un rucher école ou un centre de qui délivre des formations d’apiculture en Occitanie.

Nos formations à distance

Formations pour apiculteurs professionnels

Département du Gard (30)

CFPPA de Rodilhan

L’établissement de formation agricole propose par les voies de la formation initiale et de la formation professionnelle continue le Brevet professionnel de responsable d’exploitation agricole option apiculture. https://epl.nimes.educagri.fr

Département de Haute-Garonne (31)

Cité des sciences vertes

L’établissement propose le Brevet professionnel REA option apiculture et le CS apicole sur le rucher école du site du CFPPA d’Auterive. https://citesciencesvertes.educagri.fr

Département du Gers (32)

ADEAR 32

L’Association pour le développement de l’emploi agricole et rural du Gers propose une formation pour les porteurs de projets et les agriculteurs qui souhaitent diversifier leurs productions. http://www.agriculturepaysanne.org

Département de la Lozère (48)

CFPPA de Marvejols

Le CFPPA de Marvejols propose la Brevet professionnel de responsable d’exploitation agricole option apiculture par la voie de l’apprentissage, ainsi qu’en formation continue. Les connaissances et les compétences acquises permettent la conduite d’un rucher de production et d’élevage. https://www.epl-lozere.fr

L’apiculteur amateur peut aussi apprendre en ligne

L’apiculture est une pratique qui demande de mémoriser des gestes. Mais l’apiculteur doit aussi acquérir des savoirs. Notre formation en elearning et par visioconférences vous propose d’aborder les différentes thèmes de l’apiculture de loisir et de la connaissance de l’abeille.

Formations pour apiculteurs amateurs

Département de l’Aude (11)

GDSA de l’Aude et Abeille de l’Aude

Formation sur plusieurs journées pour découvrir l’apiculture. https://www.gdsa11.fr

Département de l’Aveyron (12)

Abeille de l’Aveyron

Le Syndicat départemental d’apiculture, l’Abeille de l’Aveyron, gère deux ruchers écoles où des formations d’initiation sont proposées pour les débutants. http://abeilledelaveyron.com

L’Arc en miel

L’Arc en miel propose des formations à l’apiculture de loisir ou semi-professionnelle pour ceux qui souhaitent compléter leurs revenus par une activité apicole. L’Arc en miel est situé à Saint-Affrique dans le sud de l’Aveyron. https://www.larcenmiel.fr

Département du Gard (30)

Syndicat d’apiculture du Gard

Le SAG 30 propose une formation d’initiation sur son rucher école. Cette formation se déroule sur 12 demi-journées. Les stagiaires peuvent acquérir une ruche peuplée d’une colonie sur laquelle ils auront travaillé durant leur apprentissage. http://apigard.com

CIVAM Apicole du Gard

Le CIVAM Apicole du Gard organise sur son ruche école une formation tout au long de l’année apicole, de février à septembre, pour aborder les différentes étapes de la gestion d’une ruche. http://civamapicole30.fr

Abeilles et sagesse

Situé à Lédignan, l’association propose des stages apicoles – initiation ou perfectionnement – d’une durée de deux journées. Ces formations abordent l’apiculture naturelle. http://www.abeille-et-sagesse.com

Département de Haute-Garonne (31)

Syndicat d’apiculture méridionale

Le SAM regroupe des apiculteurs amateurs et professionnels de la région toulousaine, du département de Haute-Garonne, mais aussi des régions limitrophes. Le SAM gère le rucher-école de Toulouse. Y sont proposés des cycles courts et des cycles longs pour se familiariser avec l’apiculture. http://www.apiculture31.com

Syndicat des apiculteurs d’Occitanie

Le SAO organise des stages intensifs de deux journées durant un week-end pour acquérir les bases pratiques de l’apiculture de loisir. Mais aussi une formation longue tout au long de la saison apicole. https://www.apiculteurs-occitanie.fr

Biocenys

Biocenys organise des stages d’initiation d’une durée de deux jours qui présentent le fonctionnement d’une colonie d’abeilles et le rôle de l’apiculteur. https://www.biocenys.fr

Terran

L’association propose des stages de fabrication de ruches de biodiversité en vannerie et d’apiculture naturelle.

Département du Gers (32)

Le rucher d’Armagnac

Rucher situé à Gimont. Consulter la page Facebook de l’association.

Département de l’Hérault (34)

Rucher école du Château de Castries

Géré par l’association d’Abeille Héraultaise, le rucher école organise des formations pour les apiculteurs amateurs et pour les apiculteurs pluri-actifs. https://reah-chateaudecastries.org

Rucher école Apis Sophia

Deux formations sont proposées. Une formation de découverte de l’apiculture pour les néophytes et une formation de gestion d’un rucher qui s’adresse au personnes qui possèdent au moins une ruche. https://rucher-ecole-apis-sophia.com

Centre apicole de l’Hérault

Le rucher école permet au stagiaire d’être formé tout au long d’une saison apicole. Chaque stagiaire va travailler sur une ruche sous la supervision d’un moniteur. https://centre-apicole-delherault.com

Département du Lot (46)

Rucher école de Rocamadour

Le rucher école de Rocamadour dispense des formations qui allient pratique et théorie tout au long de la saison apicole : une formation de base pour les néophytes et les débutants et une formation élevage des reines pour le perfectionnement. https://www.rucher-rocamadour.org

Département de Lozère (48)

EPLEFPA de la Lozère

Deux formations professionnalisantes sont proposées par l’EPLEFPA de la Lozère. Il s’agit du BPREA Apiculture et du BP REA Apiculture. https://www.epl-lozere.fr

Département des Hautes-Pyrénées (65)

L’école des abeilles

Située à Germs sur l’Oussouet, l’école des abeilles propose des formations à la journée pour découvrir des modèles de ruches peu connus : ruches Warré, ruches Warré ronde, ruches troncs, ruches paille et ruches refuges. https://www.ecole-des-abeilles.fr

Le rucher pentu

Il s’agit d’une exploitation apicole, qui en plus de produire des essaims et proposer des ruches, vous initie à l’apiculture sur ruches kenyanes. http://www.rucherpentu.com

Artpiculture

L’association Artpiculture propose des ateliers aux particuliers et des formations aux professionnels. Elle a pour but d’initier à l’apiculture et d’aider des familles à acquérir des ruches. https://www.artpiculture.org

Département des Pyrénées-Orientales (66)

Permaterra

L’association Permaterra propose – en plus de cours en permaculture – une formation d’initiation à l’apiculture écologique. https://www.permaterra.fr

Union syndicale apicole du Roussillon

Le rucher école de l’UNAR propose des formations pour apprendre et se perfectionner en apiculture. De nombreux thèmes sont abordés, depuis l’hivernage des ruches, jusqu’à la botanique apicole en passant par la fabrication de l’hydromel. http://www.usar.fr

Département du Tarn (81)

Syndicat apicole du Tarn

Le Syndicat apicole du Tarn organise sur son rucher école une formation sur deux années (niveau 1 et niveau 2) pour permettre à des débutants de devenir autonomes en apiculture de loisir. http://rucherecole81.wifeo.com

Les Ruchers de Mathieu

Apiculteur professionnel et vendeur de matériel apicole, Mathieu propose des séances, des journées et des stages pour la conduite d’un rucher de loisir. https://lerucherdemathieu.jimdofree.com

Département du Tarn-et-Garonne (82)

Abeilles et apiculture en Tarn-et-Garonne

Une formation pour les “débutants” et une formation pour les “averties” sont proposées sur le rucher école de l’organisme. Deux années sont nécessaires pour suivre les deux cycles. http://www.api82.fr

L’abeille Tarn-et-Garonnaise

Des cours d’initiation pratiques et théoriques sont proposés gratuitement aux membres de l’abeille Tarn-et-Garonnaise. http://abeille-tarnetgaronnaise.fr

Qu’apprend-on dans un rucher école ?

Les premiers ruchers écoles ont été créés afin de vulgariser l’utilisation des ruches à cadres et de promouvoir l’apiculture moderne. De nos jours, les ruches écoles sont encore des lieux de partage des connaissances entre apiculteurs chevronnés et néophytes. Le passage par un rucher école est nécessaire pour apprendre les bons gestes de l’apiculteur. Après une stage pratique, l’apiculteur est capable de réaliser des actions sur ses ruches en autonomie et en sécurité.

Exemple de l’essaimage artificiel

La reine est l’unique femelle de la colonie, qui en situation normale est capable de pondre. Elle est la mère de dizaines de milliers d’ouvrières et de faux-bourdons. Au printemps, une reine peut pondre plus de 1500 œufs par jour. Mais cette ponte ne permet pas la multiplication des colonies d’abeilles. Le phénomène qui permet la survie de l’espèce est nommé l’essaimage. En Occitanie, celui-ci à lieu au printemps et en été. Bien entendu cette période va dépendre de la région. Dans les zones d’altitude du Massif Central et des Pyrénées, les essaims se constituent plus tard.

L’apiculteur a besoin de renouveler son cheptel et d’augmenter de nombre de ses colonies. Il peut attendre la sortie d’un essaim. Car chaque année, chacune de ses colonies peut donner un ou plusieurs essaims. Et s’il est suffisamment rapide et si l’essaim n’est pas perché trop en hauteur, il peut alors enrucher celui-ci et obtenir une nouvelle colonie.

Généralement et pour être certain de ne pas perdre des essaims, les apiculteurs passent par l’essaimage artificiel. Celui-ci consiste à diviser une colonie suffisamment populeuse en deux colonies. Cette opération peut être effectuée à partir du mois de mars ou d’avril et éventuellement renouvelée durant l’année jusqu’au mois de juillet. C’est-à-dire durant la période d’essaimage.

L’essaimage s’effectue en plaçant des cadres de couvain et des cadres de réserves dans une nouvelle ruche ou ruchette. Mais la nouvelle colonie est orpheline. C’est-à-dire qu’elle ne possède pas encore de reine.

Les ouvrières qui se retrouvent ainsi orphelines vont naturellement se lancer dans l’élevage de plusieurs reines. Mais cet élevage nécessite la présence de jeunes larves sur les cadres introduits. Mais aussi de pratiquement un mois d’attente avant d’obtenir une reine fécondée apte à pondre. Pour éviter ce délai, l’apiculteur peut ajouter quelques heures après la constitution de la colonie, une reine fécondé. Il est possible de trouver des éleveurs de reines fécondées qui peuvent répondre à votre besoin entre avril et septembre. Mais il est conseillé de prévoir l’essaimage artificiel en avance et d’effectuer sa réservation le plus tôt possible.

L’essaimage artificiel est aussi réalisé pour faire retomber la fièvre d’essaimage. C’est-à-dire le phénomène naturel qui conduit les colonies à produire un ou plusieurs essaims en début de saison apicole. Si vous vivez dans une ville comme Albi, Toulouse ou Tarbes, et que vous gardez vos ruches non loin des habitations de vos voisins, il faut considérer les nuisances occasionnées par un essaim. La plupart des personnes en ont peur. Si vous effectuer un essaimage artificiel assez tôt dans l’année, vous pouvez réduire le risque d’essaimage.

L’élevage de nouvelles colonies – issue ou non d’essaimage artificiel – est conseillé, même dans le cadre d’une apiculture de loisir. Car personne n’est à l’abri de pertes de colonie. Les ruchers écoles enseignent les techniques pour maximiser les chances de succès. Mais il faut aussi ce pencher sur les fondements théoriques pour devenir autonome en apiculture.

Apprendre la théorie apicole est indispensable

Si vous souhaitez mieux connaître les techniques d’essaimage artificielle et autres moyens d’élever des colonies, il est important de comprendre les fondamentaux de la biologie de l’abeille mellifères. Vous pouvez acquérir des notions théoriques en rucher école. Mais il est aussi possible de prendre de l’avance ou de revoir ces notions importantes en suivant une formation en ligne et par visioconférences. Pour en savoir davantage sur notre offre de formation, cliquez sur le lien suivant :

Formations apicoles en France, en Belgique, en Suisse et au Canada

L’offre de formation des pays francophones est importante. Il est fort probable qu’un rucher école, un apiculteur professionnel ou amateur expérimenté, un CFPPA, un centre de formation proposent des stages ou des cours d’apiculture à proximité de chez vous.

Pour trouver une formation adaptée à vos besoins – en présentiel ou en ligne – consultez notre page dédiée sur les formations apicoles.