Vous sentez-vous concerné par la disparition des abeilles?

Si c‘est le cas, lisez ces lignes…

Les abeilles – comme tous les insectes pollinisateurs – sont la clé de voute de nos écosystèmes terrestres. Elles occupent une place importante dans la longue chaine qui relie tous les êtres vivants.

Comme vous le savez, les abeilles sont gravement menacées par les activités humaines (agriculture, urbanisation,…) et par leurs répercussions sur le climat et sur la biodiversité. C’est assez grave pour ne plus passer sous silence ce sujet.

Sous la pression de quelques associations militantes les politiques discutent des dossiers. Mais vers quelles mesures nous dirigeons nous ?

On attend des prises de position fortes de la part des gouvernements ; comme la suppression des pesticides les plus toxiques, la promotion d’une agriculture durable, la lutte contre la pollution,… Mais bien peu de résultats malgré l’urgence.

Vous nous répondrez peut-être que les états, les professionnels et les associations ne peuvent pas tout assumer. Oui c’est évident. Mais vous quel est votre rôle ?

En effet, au 21ème siècle, la mission de prendre soin de notre environnement incombe à chacun d’entre nous. Aussi bien à vous qu’à nous.

Pourquoi les abeilles sont-elles indispensables à notre survie ?

En assurant la pollinisation de nos cultures, les abeilles permettent d’y maintenir de forts rendements. Avec bientôt 8 milliards d’êtres humains sur notre planète, comment pourrons-nous – demain – nourrir tout le monde en nous passant de ces précieux insectes ?

Ce n’est pas imaginable. D’autant plus que nous devrons produire davantage d’aliments pour nourrir une population qui augmente constamment.

Près de 80% des cultures sont dépendantes des insectes pollinisateurs.

d’après une étude de l’INRA.

Les humains ne sont pas les seuls à dépendre des productions végétales pour se nourrir. Les animaux d’élevage sont également dépendants des cultures agricoles. Par exemple, les bovins se nourrissent de trèfle. Une plante qui dépend des insectes pour sa reproduction.

Les abeilles pollinisent aussi les plantes sauvages et sont indispensables pour que ces végétaux se multiplient.

Les fleurs pollinisées donnent des fruits, qui eux même portent des graines. Et ces graines en germant produisent de nouvelles plantes.

Les fleurs qui ne sont pas visitées par les insectes ne donneront ni fruit, ni graine. Et se faneront sans rien laisser.

 « Si l’abeille disparaissait de la surface du globe, l’homme n’aurait plus que quatre années à vivre »

Contrairement à la croyance populaire, cette déclaration n’est pas d’Albert Einstein, mais d’un apiculteur resté anonyme. Toutefois, elle ne perd rien de sa justesse.

Sans l’activité des abeilles, les forêts, les prairies et les autres milieux se transformeront. Les paysages changeront… Ils ont même débuté leur mutation car le nombre des colonies diminue constamment. Cet impact ne sera pas seulement esthétique. C’est une véritable crise écologique.

En effet, les écosystèmes sains jouent des rôles très importants. Ils permettent de piéger le gaz carbonique et ainsi combattre le réchauffement climatique. De part leur biodiversité, ils limitent aussi la prolifération de insectes nuisibles et même des agents pathogènes.

Nos écosystèmes nous protègent encore, mais jusqu’à quand ?

Pourquoi les abeilles risquent-elles de disparaître si nous ne changeons rien ?

Les pesticides employés par l’agriculture intensive sont les premiers à être incriminés dans la forte mortalité qui frappe les ruches. Chaque année, c’est une moyenne de 25% des colonies qui meurent des suites d’intoxications par les pesticides.

Certaines molécules – “prodiges” de l’industrie chimique – sont mortelles à d’infimes concentrations. Des poisons “high tech” que l’on retrouve ensuite dans la chaine alimentaire… jusqu’à nos assiettes.

Les entreprises de l’agrochimie ont tenté de faire croire que l’effondrement des populations de pollinisateurs était un mystère… une « stratégie du doute » calquée sur celle de l’industrie du tabac.

d’après l’ouvrage “Et le monde devint silencieux”

Mais les grandes cultures ne sont pas les seules à être des zones hostiles aux insectes butineurs. Nos jardins et les espaces verts de nos villes sont devenus pour la plupart des espaces aseptisés. Leur biodiversité n’est qu’apparente et cette fausse abondance ne profite pas aux quelques animaux qui s’y aventurent encore. Les papillons les désertent, les chants des oiseaux y sont rares.

Enfin des apiculteurs pour faire face à la concurrence des miels importés de Chine et pour maintenir leur activité ont pour certains adopté des pratiques intensives : transhumance, sélection de races d’abeilles plus productives,… Cette industrialisation de l’apiculture s’accompagne de l’épuisement des colonies et de la propagation de maladies au sein des cheptels.

Comment pouvons-nous agir pour protéger les abeilles et éviter le pire ?

Pour agir et protéger, il faut connaître le sujet. La littérature sur les abeilles, leur biologie et l’apiculture est riche d’ouvrages. On trouve des livres de référence aussi bien en français qu’en anglais. Mais cette littérature est parfois difficile à aborder pour les débutants et par toutes les personnes curieuses qui manquent généralement de temps.

En comprenant le fonctionnement d’une ruche, les besoins des abeilles et les dangers qui menacent les colonies, vous saurez quelles sont les pratiques du consommateur, du jardinier ou de l’apiculteur amateur qu’il faut adopter.

Vous êtes prêts à protéger les abeilles ? Alors formez-vous !

Nous vous proposons de vous initier en quelques semaines à l’univers des abeilles : biologie, écologie et pratiques apicoles sous nos latitudes, mais aussi ailleurs dans le monde.

Soucieux de rendre l’accès aux connaissances le plus ludique possible, nous avons préparé “Apiculture et monde des abeilles”, un dispositif de formation à distance et par visioconférences qui s’adapte aux contraintes de chacun. Vous pourrez suivre vos cours d’apiculture en ligne depuis chez vous et partout où vous disposez d’un accès à internet.

Que vous soyez naturaliste amateur ou parfaitement profane en apidologie, la formation à distance et par wébinaires “Apiculture et monde des abeilles” s’adresse à vous.

3 bonnes raisons de se tourner maintenant vers la connaissance !

Raison n°1 : savoir pour décider

Nous vivons une époque déterminante pour la survie des écosystèmes, mais aussi pour la survie de notre propre espèce. Il y a urgence à changer vos comportements.

Il appartient à chacun d’entre nous d’être un consommateur responsable afin de réduire nos impacts sur l’environnement.

Le savoir devient un précieux capital que chacun doit constituer et mobiliser.

Raison n°2 : apprendre pour transmettre

Transmettre des connaissances à autrui (amis, enfants, petits-enfants) est aussi un plaisir.

Devenez relai des connaissances et participez à faire changer les mentalités. Car c’est en changeant les mentalités aujourd’hui que l’on changera le monde de demain.

Que vous soyez parent, grands-parent, enseignant ou membre d’une association de médiation, vous avez besoin d’acquérir et d’actualiser vos connaissances.

Raison n°3 : évaluer pour mieux se lancer

L’apiculture est souvent présentée comme un passe-temps accessible à tous. Il est vrai que de nombreux clubs permettent de se former et que le matériel est accessible.

Mais l’élevage des abeilles est soumis à une réglementation et n’est pas sans danger si l’on ne prend pas de précaution.

Pour toutes ces raisons, vous devez évaluer vos capacités à le mener dans les meilleures conditions possibles. La formation vous apportera des fondamentaux théoriques.

Offre limitée aux 25 premiers inscrits

Le premier module “Biologie et écologie des abeilles” va se dérouler du 7 septembre au 11 octobre 2020.

Intégrez ce premier module de la formation au tarif de 15 euros au lieu de 95 euros.

Quelles seront vos futures compétences ?

Pour plus de flexibilité et répondre aux besoins de chacun, la formation se compose de trois modules. Chaque module est indépendant des autres. Vous pouvez donc intégrer la formation à chaque lancement de module. Ces lancements ont lieu régulièrement tout au long de l’année.

Biologie et écologie des abeilles

Quel genre d’insecte est l’abeille domestique ? Qui sont les autres espèces proches ? Comment fonctionne l’organisme d’une abeille ? Par quels stades passent-elle durant son développement, de l’oeuf à l’insecte adulte ? Comment est organiser une colonie ? Ce module apportera des centaines de réponses et vous familiarisera avec l’histoire naturelle de l’abeille domestique et de ses proches parents.

  • Place de l’abeille domestique dans “l’arbre du vivant”
  • Les parents : bourdons, fourmis, guêpes,…
  • L’anatomie et le développement de l’abeille
  • Vie des colonies dans la nature et organisation
  • Reproduction et sélection des races locales et hybrides

Pratiques apicoles dans le monde

Depuis la préhistoire l’Homme s’intéresse aux abeilles et à une ressource essentielle, le miel. Nous ferons connaissance avec l’histoire de l’apiculture depuis la collecte du miel sauvage jusqu’à la maîtrise en rucher. Nous présenterons plusieurs types de ruches employées en Europe, mais aussi ailleurs dans le monde. Nous serons attentifs à l’importance de l’apiculture pour les pays en voie de développement.

  • L’apiculture et son histoire dans le monde
  • Les différentes ruches employées et leurs particularités
  • Les activités de l’apiculteur en région tempérée durant l’année
  • L’apiculture et son importance en région tropicale
  • La santé des abeilles et les enjeux pour l’apiculture

Productions apicoles

La France produit chaque année 20000 tonnes de miel et doit en importer tout autant. Mais derrière le mot “miel” se cache une diversité de couleur, goût et terroirs. Nous présenterons la chimie du miel et ses vertus. Ce module sera aussi l’occasion de nous intéresser à la gelée royale, au pollen et à la cire qui sont aussi des productions apicoles. Il sera aussi question de l’utilisation thérapeutique de ces produits.

  • Extraction et conditionnement du miel
  • Activités apicoles à la campagne et en ville
  • Gelée royale, pollen, extraction et valorisation de la cire
  • Commerce local et commerce mondial du miel
  • Propriétés du venin et exploitation

3 systèmes en 1 formation

n°1 : Une visioconférence en direct chaque semaine

Suivez les visioconférences et consultez les supports pédagogiques depuis le confort de votre domicile et depuis n’importe où dans le monde.

C’est la force de notre cours d’apiculture en ligne. Et l’intérêt de la choisir parmi toutes les autres formations à distance proposées en français et en anglais.

Chaque semaine une visioconférence est programmée et a lieu en soirée, généralement à partir de 20h00 heure de Paris. Ce wébinaire est animé par un intervenant spécialiste du sujet traité.

Si vous ne pouvez assister aux séances en direct – pas de panique – vous pouvez consulter les enregistrements dès le lendemain.

n°2 : Une plateforme elearning réservée

Les atouts de notre plateforme :

# Accès 24 heures/24 et 7 jours/7

# Ressources en libre service

# Forums d’interactions

# Projet personnel

Vous aurez accès 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 à une plateforme elearning réservée aux apprenants de la formation. Vous y trouverez des ressources librement consultables pour vous former à votre rythme.

L’apprentissage devient plus efficace s’il repose sur un projet personnel. Ainsi, si vous le souhaitez vous aurez la possibilité de mener une réflexion personnelle approfondie autour d’une thématique précise et à la restituer sous forme libre.

n°3 : Un tuteur pédagogique

L’apprentissage est plus ludique et efficace lorsqu’il est actif ! L’environnement éducatif que nous vous offrons est entièrement tourné vers vos besoins. Mais il vous reste toutefois à apprendre.

Mais vous ne serez jamais seul et le tuteur pédagogique sera toujours disposé à vous venir en aide.

Rejoignez une communauté d’initiés !

La formation “Apiculture et monde des abeilles” va vous donner des connaissances que peu de personnes maîtrisent. En suivant les modules vous en saurez bien plus que 99% des personnes, c’est une évidence.

Bien que cette formation ne s’oriente pas vers la conduite d’un rucher, elle est une excellente introduction pour poursuivre votre apprentissage et intégrer un club et passer à la pratique.

Quels sont les pré-requis pour devenir participant ?

Vous n’avez jamais suivi une formation à distance ? Vous n’avez pas suivi d’études en biologie ? Ce n’est pas un problème. Participer à une formation à distance est facile et ludique quand celle-ci est bien pensée.

Quel est le niveau d’études minimum attendu ?

Aucun diplôme et aucune condition académique ne sont requis. Mais vous devez maîtriser la langue française et posséder des bases de biologie correspondantes à un niveau de collège.

Quel matériel informatique est nécessaire ?

La formation à distance repose sur des ressources mises à disposition sur une plateforme et sur des wébinaires tenus en direct. Il est donc nécessaire d’être équipé d’un micro-ordinateur connecté au réseau internet. Il est également possible de suivre cette formation depuis son smartphone ou une tablette.

Quelles compétences en informatiques sont requises ?

Pour bénéficier de la formation vous devez être capable d’utiliser un navigateur web et de consulter messages électroniques et forums. Tous les logiciels employés sont d’utilisation ergonomique et de prise en main aisée et rapide. Aucun logiciel n’est à acheter.

Les réponses aux questions régulièrement posées

Suis-je obligé de suivre la totalité de la formation ?

Formez-vous sans contrainte ! Aucun engagement ne vous est demandé. Les inscriptions se font pour chaque module.

Serais-je seul durant mon parcours de formation ?

Notre formation à distance se fait en groupe. Le nombre limité d’élèves par session permet de garantir un suivi pédagogique de qualité pour chacun.

Vous n’êtes pas seul – livré à vous-même – et les intervenants sont disponibles durant les wébinaires en direct pour répondre à vos questions.

Un forum et une messagerie permettent de communiquer avec les autres apprenants et avec le responsable de la formation. Vos questions sont traitées dans un délai de 24 heures.

Cette formation donne t-elle droit à un certificat ?

Nous avons prévu de vous délivrer un certificat de complétion si vous suivez la totalité des modules et que vous validez les évaluations en ligne.

La délivrance du certificat de complétion est conditionnée par votre présence pour au moins la moitié des wébinaires en direct.

Ces exigences sont pour vous la garantie de recevoir un certificat correspondant à votre implication et le niveau de connaissance atteint.

Suis-je obligé de suivre les évaluations ?

Non bien entendu, vous pouvez choisir comme de nombreux apprenants de suivre un ou plusieurs modules sans pour autant rendre vos évaluations.

Nous pensons que le partage des connaissances doit se faire sans contrainte. Et vous avez le droit d’apprendre seulement pour le plaisir.

Suivez nos visioconférences et initiez-vous au monde des abeilles.

Réservez dès maintenant votre place pour bénéficier de notre offre avantageuse : 15 euros au lieu de 95 euros pour les 25 premiers inscrits.

Qui sont vos formateurs ?

Se former seul peut être difficile. C’est pour cela que la formation “Apiculture et monde des abeilles” repose sur l’implication de plusieurs intervenants qualifiés.

Qui suis-je ?

Je suis Jean-Michel Dupuyoo, concepteur de formations à distance et plus particulièrement de cycles de wébinaires en direct.

J’ai découvert le monde des abeilles en 2002 durant mes études en agronomie tropicale à l’ISTOM.

Je serai votre interlocuteur pour répondre à toutes questions portant sur la formation “Apiculture et monde des abeilles”.

Durant mes études j’ai co-créé – avec des camarades de promotion – une association tournée vers la vulgarisation de l’apiculture auprès des élèves ingénieurs agronomes.

Cette association fonctionne encore et poursuit son activité au sein de mon ancienne école, mais aussi avec des apiculteurs de sa région.

Je m’intéresse toujours aux abeilles et en particulier à leur importance pour les écosystèmes et pour les sociétés humaines des régions en voie de développement.

Diplômé en ingénierie pédagogique et passionné par la création de formations à distance, j’ai décidé de proposer un dispositif innovant basé sur l’interaction entre les apprenants et les experts.

Mon autre activité professionnelle est d’être soigneur animalier dans un parc zoologique en France.

Qui sont les spécialistes qui m’accompagnent ?

Les thèmes abordés durant cette formation sont très nombreux et les domaines étudiés sont vastes. Je n’ai bien entendu pas toutes les connaissances nécessaires pour vous enseigner sur tous les sujets. J’ai donc fait appel à des experts reconnus pour faire de cette formation un cursus abouti.

Ces intervenants francophones animeront les wébinaires et présenteront des thèmes dont ils sont des experts reconnus. Ces hommes et ces femmes sont riches de nombreuses années d’études et de pratique de l’apiculture ou de l’entomologie. La plupart des intervenants interviennent régulièrement en centre de formation, dans les écoles d’agriculture et donnent des conférences.

Pour des raisons de droit je ne peux communiquer leurs identités ici. Merci pour votre compréhension. Mais vous serez informés de leurs noms lorsque les modules sont ouverts aux inscriptions.